2 Un groupe inter-degrés pour les langues

Degré
Cycle 1 Cycle 2 Cycle 3
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
Langue(s) français et anglais, adaptable à l’allemand
Auteure Daniela Kappler

Comment réunir des enseignantes et enseignants représentant les trois degrés de l’enseignement et le niveau universitaire, soit vingt années d’enseignement des langues étrangères? En mettant sur pied un groupe langues. Dans le canton de Zoug, le groupe cantonal pour les langues étrangères été créé en 2012 avec pour objectif d’échanger les divers points de vue sur les thèmes suivants: partage d’informations entre instituts de formation, personnel enseignant et institutions, passage entre les degrés scolaires, utilisation des manuels et des instruments d’évaluation, création de réseaux, formation initiale et continue, enquêtes et recommandations. Le groupe se penche notamment en détail sur des questions sensibles et recherche des solutions concrètes. Les quatre rencontres annuelles permettent des échanges d’expériences et d’opinions entre les enseignantes et enseignants qui ont été invités à faire partie du groupe sur la base d’une recherche dans les institutions de formation du canton. Le groupe se compose de deux enseignants de l’école primaire, deux du secondaire I, deux du secondaire II (dans chaque cas une personne enseignant l’anglais et une le français), un enseignant de soutien et une formatrice en didactique de l’anglais de la haute école pédagogique de Zoug (PH Zug). Il est intéressant de constater que la composition du groupe représente un cycle d’enseignement complet puisque la haute école pédagogique forme des étudiantes et étudiants qui ont terminé le secondaire II et se forment pour enseigner à l’école enfantine ou primaire.

Un thème sensible: l’évaluation des élèves

A partir de l’observation, dans leurs écoles, de pratiques manquant de cohérence, les membres du groupe ont cerné un certain nombre de besoins. L’évaluation du vocabulaire, par exemple, interdite dans certains cas, constitue la seule forme d’évaluation dans d’autres. Dans certaines écoles à exigences élevées, les compétences orales ne sont pas évaluées. Ces pratiques différentes rendent le passage d’un degré à l’autre plus difficile (voir aussi le chapitre Pratiques d'évaluation). Pour remédier à ces incohérences, le groupe publie ses propres travaux ainsi que ceux effectués par d’autres personnes sur un site internet accessible à tous (www.zg.ch). Ce site présente tout d’abord des thèmes transversaux, puis des sujets concernant chacune des langues (français ou anglais); une infolettre est envoyée aux écoles lorsque des nouveautés sont mises en ligne sur le site. Cette stratégie a pour but d’informer rapidement le plus grand nombre d’écoles et d’enseignantes et enseignants possibles, notamment ceux qui ont l’intention d’instaurer ou de poursuivre les visites et rencontres entre enseignants de degrés différents (à l’aide d’idées attrayantes, BKZ, page 46). Le groupe offre des conseils et des outils pour des activités didactiques ou pour l’évaluation des compétences à l’école primaire; ces outils sont certainement aussi utiles aux enseignants du secondaire I, car ils leur permettent de mieux cerner les connaissances préalables des élèves qui arrivent dans leur classe. Le groupe estime essentiel d’aider les enseignants du secondaire I à se faire une idée précise des connaissances (préalables) et des compétences que possèdent (théoriquement) les élèves à la fin du degré primaire. Il a constaté avec satisfaction que forts de leur l’expérience, les enseignants du degré supérieur savent désormais de quelles compétences (savoir, savoir faire et savoir être) les élèves disposent.

Dans les plans d’études et les moyens d’enseignement

Le document Kohärenz Primarstufe – Sekundarstufe 1 im Fachbereich Englisch (BKZ, 2012) présente les éléments essentiels de la problématique de la transition et constitue un instrument utile pour les enseignantes et esneignants du secondaire I, car il les renseigne sur le niveau de connaissances d’anglais de leurs nouveaux élèves: il contient notamment une analyse détaillée des sujets abordés, des objectifs, des compétences activées, des structures, des stratégies et du contenu des manuels des écoles élémentaires et des écoles secondaires (voir Messages 1, Young World 1-4, Explorers 1-3. à New Inspirations 2 ainsi que les séquences proposées pour les deux niveaux du secondaire I). Une telle analyse ne s’avère pas nécessaire pour le français, car les méthodes Envol et Dis donc! (comme Alex e Zoé) sont conçues pour être utilisées de l’école primaire à la fin de l’école secondaire.

Au niveau des établissements

Dans le canton de Zoug, les contacts entre enseignantes et enseignants de l’école primaire (Primarstufe) et du secondaire I ont lieu, dans de nombreuses communes, au sein des réunions consacrées au passage d’un degré à l’autre (avant et après). Dans les écoles secondaires à exigences élevées, des réunions ont lieu «seulement» après le début de la nouvelle année scolaire afin de discuter le développement général de chaque élève et/ou les progrès dans telle ou telle discipline. Il n’existe pas encore de dispositif systématique pour prolonger la collaboration après les quelques rencontres ou visites initiales, bien que cela soit souhaité surtout pour les écoles secondaires à exigences moyennes /élevées (Kantonsschule). Dans l’ensemble, le modèle 5e/7e s’est imposé dans le canton et les enseignantes et enseignants se conforment aux méthodologies des moyens d’enseignement ou du Lehrplan 21 qui en reflètent l’esprit et l’approche.

Consultez les références bibliographiques sous «Ce qu’en dit la recherche».

Tout l'exemple à imprimer

Le Fachgruppe Fremdsprachen: continuité grâce à un groupe inter-degrés (facilitation des transitions) (pdf)
Ce qu’en dit la recherche (pdf)

Cette page en: Deutsch Italiano

Dernière actualisation de cette page: 14.05.2019

Job