1 Créer une grille d’évaluation avec votre classe

Degré
Cycle 1 Cycle 2 Cycle 3
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
Langue(s) toutes les langues
Auteure Laura Loder Büchel, à partir d’une idée de Patrick Büchel

Objectif d’apprentissage: Avec de l’aide, les élèves peuvent évaluer leurs acquis et se fixer des objectifs personnels pertinents (par ex. à partir d’un ensemble de travaux sur un thème, d’un portfolio).

Créer une grille d’évaluation avec votre classe requiert un certain temps, mais cela permet aux élèves de développer des facultés d’analyse qui leur seront utiles pour réfléchir à la qualité de toute tâche qu’ils seront appelés à accomplir. La grille d’évaluation peut être rédigée dans la langue de scolarisation afin que tous les élèves comprennent la manière dont leur travail sera noté. La grille d’évaluation est également importante pour les enseignantes et les enseignants lors d’entretiens concernant les notes, car elle contient des critères concrets dont les élèves peuvent se servir pour parler de leurs aptitudes. L’exemple donné ci-après est celui de la classe de Patrick Büchel de l’école Auhof à Zurich; l’article complet avec davantage d’exemples se trouve sur Babylonia.

Comment procéder?

Lorsque je fais ma planification à long terme, je décide tout d’abord quels sont les produits que mes élèves devront effectuer au cours du trimestre. A la fin de ce dernier, ils devront avoir réalisé plusieurs produits – un récit simple, une interview et une recette – qui seront regroupés dans un portfolio.

En général, pour chaque type de texte, je consacre la moitié ou la totalité d’une leçon à montrer à la classe de bons exemples de ce que je demande (et parfois aussi de mauvais exemples), puis nous créons ensemble la grille d’évaluation ou une check-list qui servira à contrôler la qualité des travaux. Les élèves rédigent ensuite le texte demandé. Lorsqu’ils ont terminé, ils examinent leur texte en appliquant la grille d’évaluation et reçoivent un feed-back de la part de leurs pairs ainsi que de la part de l’enseignant. Ils rendent alors leur texte final que je corrige en me référant à la grille d’évaluation, par ex. celle du tableau 1 (voir aussi l’annexe 1: tableau en plusieurs langues).

Après que les textes ont été retravaillés, les élèves les mettent dans leur portfolio. Ils peuvent toutefois décider plus tard de reprendre l’un ou l’autre texte du portfolio pour l’améliorer. C’est ainsi que leurs notes d’expression écrite et de compréhension orale sont attribuées: ils doivent prouver qu’ils ont atteint les objectifs du programme que reflètent la grille d’évaluation ou la check-list. De cette manière, mes élèves peuvent choisir quelle version d’un texte montre le mieux les progrès qu’ils ont réalisés et figurera, avec la note attribuée, dans leur portfolio. Cette démarche les encourage à s’approprier leur apprentissage.

Qu’est-ce qui fait la qualité d’un récit? – évaluation de l’écrit

Pour cet exemple, j’ai réécrit un texte narratif d’une page afin de le rendre moins cohérent et de créer de la confusion par l’usage des pronoms. J’ai d’abord demandé aux élèves ce qui fait la qualité d’un récit, puis nous avons élaboré ensemble le tableau 1.

L’étape suivante a été de donner aux élèves un texte narratif de mauvaise qualité et de leur demander d’appliquer la grille d’évaluation à ce texte. Cela leur a permis de s’assurer que les critères choisis étaient pertinents et de vérifier s’il fallait faire des changements ou rajouter quelque chose.

Les élèves ont ensuite rédigé leur propre récit en utilisant divers degrés d’étayages langagiers (scaffoldings) tels que l’amorce du récit, la structure des phrases, etc. (pour l’utilisation du soutien langagier, voir le chapitre Autour des tâches d’apprentissage). Ils ont tous écrit et réécrit leurs histoires (voir illustration dans l’annexe 1). La check-list leur a servi d’outil de feed-back pendant tout le processus.

Mener une interview – évaluation de l’expression orale

Pour terminer, vous trouverez dans l’annexe 2 un autre exemple de grille (en plusieurs langues) créée en classe pour évaluer les interviews. Certaines grilles incluent des notes, d’autres uniquement trois niveaux d’appréciation, d’autres encore consistent en une simple check-list. La check-list est la meilleure solution pour les élèves jeunes: bien qu’elle soit plus difficile à utiliser, elle les motive davantage, les aide à réfléchir à leur propre apprentissage et à donner un feed-back à leurs camarades. Un instrument similaire est la grille d’évaluation à critère unique.

Consultez les références bibliographiques sous «Ce qu’en dit la recherche».

Tout l'exemple à imprimer

Créer une grille d’évaluation avec votre classe (pdf avec annexes)
Annexe 1 (pdf)
Annexe 2 (pdf)
Ce qu’en dit la recherche (pdf)

Cette page en: Deutsch Italiano

Dernière actualisation de cette page: 13.09.2019

Job