4 Un voyage plurilingue

Degré
Cycle 1 Cycle 2 Cycle 3
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
Langue(s) français, allemand, anglais
Auteure Brigitte Gerber, à partir de matériel élaboré par Marco Lupi, Sabrina Grassi et Esther Bernasconir

Constatant certaines difficultés chez leurs élèves, trois enseignants de langue du Tessin (français, allemand, anglais) ont décidé de collaborer pour les aider à développer leurs connaissances sur les relations entre les langues, ainsi que leurs stratégies de communication et d'apprentissage. Le matériel qu’ils ont créé est organisé autour d'un voyage en Europe de personnages auxquels les élèves peuvent s'identifier et de tâches s'intégrant dans ce contexte de communication réaliste.

L’enseignement des trois langues s’articule autour d’apports de connaissances et de jeux sur les liens entre les langues, de moments de travail sur une seule langue, dans lesquels les élèves sont invités à faire l'effort de s'exprimer dans cette langue uniquement, et d'autres dans lesquels les élèves ont le droit de s'exprimer dans la langue qu'ils préfèrent pour assurer la communication.

Suivant le type de travail envisagé, deux ou trois enseignants sont présents en classe, chacun s'exprimant dans la langue qu'il enseigne. L’extrait proposé en annexe montre un exemple de jeu sur les relations entre les langues et une tâche liée au voyage européen, en néerlandais. L’appel à une langue non étudiée à l’école permet un meilleur recul sur les stratégies mises en œuvre pour la réaliser et le renforcement de la confiance en soi des élèves.

Rassurer et stimuler en décloisonnant les langues

Nous avons remarqué que nos élèves apprennent les langues de façon cloisonnée, parce qu’ils considèrent les autres langues et leur langue d'origine comme un obstacle, et ont peur de les mélanger. Ils ont peur de faire des erreurs, n’osent pas s’exprimer, et ne voient pas ce qui lie les langues et les rend plus faciles à apprendre. Nous avons voulu affronter ces questions de façon plus constructive et valorisante, en les aidant à s’appuyer sur les compétences qu'ils ont déjà et en les encourageant à communiquer. Quand l'élève a le droit de s'exprimer dans la langue qu'il préfère, sans crainte, il est stimulé et participe davantage.

Dans l’extrait de cette séquence, les élèves jouent d'abord à un jeu de société (annexe, p. 22) portant sur des connaissances sur les langues, jeu qui peut être adapté en inscrivant ces mots sur des cartes pour en faire un jeu de bataille. On travaille ici sur les similarités qui existent entre langues: c'est pour cela qu'on les mélange parfois, mais dans le fond elles sont bien utiles pour aider à la compréhension ! Par exemple pour remplir un formulaire en néerlandais pour s’inscrire à une compétition (annexe, p. 24), même si on ne connait pas cette langue. Pour ce formulaire, nos élèves ont utilisé l’allemand, le français et l’anglais, et aussi leurs connaissances de ce genre de document. Ils ont été fiers de réussir et nous avons passé un moment à discuter tous ensemble de la façon dont ils s’y étaient pris. Les langues que l'on apprend à l'école prennent ici une autre dimension, elles aident à communiquer dans d'autres langues encore et à continuer à apprendre.

Le matériel, élaboré par Marco Lupi, Sabrina Grassi et Esther Bernasconi (Manuale Plurilingue et jeux de société) est disponible sur le site du Gruppoplurilingue.

Au niveau de l'établissement

La direction de l'établissement de la Scuola Media de Stabio a soutenu le projet et a aménagé les horaires de ces trois enseignants de façon à ce qu'ils aient des heures en commun sur le même groupe d'élèves.

Consultez les références bibliographiques sous «Ce qu’en dit la recherche».

Tout l'exemple à imprimer

Un voyage plurilingue (pdf avec annexe)
Annexe (pdf)
Ce qu’en dit la recherche (pdf)

Cette page en: Deutsch Italiano

Dernière actualisation de cette page: 13.09.2019

Job