2 Des élèves de L1 en cours de langue étrangère

Degré
Cycle 1 Cycle 2 Cycle 3
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
Langue(s) allemand, adaptable à d’autres langues
Auteur Michael Wirrer, sur la base d’un projet dirigé par Wanda Zurini

Encourager les compétences individuelles au lieu de la grammaire

Dans le canton du Tessin, l’allemand est enseigné à partir de la 9e année de la scolarité obligatoire (c’est-à-dire la 2e année de la scuola media). Lorsque les cours étaient trop faciles ou pas assez stimulants pour les élèves dont la langue première est l’allemand ou le suisse-allemand, il était fréquent qu’on les occupe avec des exercices de grammaire supplémentaires. Il n’y avait donc pas d’encouragement différencié des compétences langagières des élèves. Des forces innovatrices au sein de l’instruction publique du canton du Tessin ont souhaité trouver des solutions à ce type de situations et ont créé un programme spécialement adapté aux élèves germanophones de la scuola media. Le principe du «Progetto Deutsch für Deutschsprachige im Tessin» est que les élèves germanophones puissent travailler de manière autonome avec du matériel d’enseignement créé spécialement pour eux et qu’ils améliorent leurs compétences en compréhension et expression écrite et orale au moyen de présentations écrites et orales (Zurini, W. & Nodari, C., 2015, p. 3).

Ainsi, Wanda Zurini, une enseignante d’allemand très engagée de la Scuola media à Losone et Claudio Nodari, professeur de didactique de l’allemand langue seconde à la HEP de Zurich, ont commencé à adapter des textes authentiques tirés de revues pour la jeunesse et de brochures pour une utilisation didactique.

Des textes d’actualité en lien avec le quotidien des élèves

Wanda Zurini raconte: J’ai trouvé un article intitulé «Sneaker Freaks» (Bauer, A., 2014) sur le thème de la mode qui intéresse beaucoup les jeunes. J’ai préparé ce texte pour une utilisation didactique en activant tout d’abord, à partir du titre de l’article, les connaissances préalables des élèves sur ce thème (contenu et langue). En second lieu, j’ai découpé le texte en plusieurs chapitres et formulé des questions de compréhension auxquelles les élèves devaient répondre de manière autonome en utilisant éventuellement un dictionnaire ou un autre outil (par ex. «Lis le deuxième paragraphe. Connais-tu le mot Podest? Si oui, raconte dans quel contexte tu as entendu ce mot et explique ce qu’il signifie dans le présent contexte. Sinon, cherche le mot dans le dictionnaire et note sa définition.» Zurini & Nodari 2015: p. 39). Lors de la préparation didactique des textes, j’ai cherché à ce que les élèves s’approprient des stratégies de lecture et à ce qu’ils réfléchissent au contenu en élaborant des hypothèses et en se forgeant leur propre opinion (par ex. «Peux-tu t’imaginer quels seront les goûts des élèves de cette école en matière de chaussures d’ici deux ans? Porteront-ils des sneakers ou d’autres chaussures? Fais des suppositions et décris-les en 3 ou 4 phrases.», Zurini & Nodari 2015: p. 44).

Présentation à la classe

Les productions réalisées à partir des lectures et structurées à l’aide d’outils linguistiques sont ensuite présentées par écrit ou par oral à l’ensemble de la classe; elles sont évaluées par les élèves et par l’enseignant au moyen d’une grille de critères prédéfinis. En plus de cette évaluation par des tiers, l’élève germanophone procède à une auto-évaluation qui lui permet de constater ses progrès et de se fixer des objectifs d’apprentissage (voir chapitre Pratiques d'évaluation). ). Les élèves concernés ainsi que le reste de la classe ont un avis extrêmement positif sur ces productions. Quant à moi, je suis particulièrement contente que la Scuola Media Superiore (secondaire II) utilise elle aussi nos textes didactisés et poursuive ainsi notre programme destiné aux germanophones.

Dans les plans d’études et les moyens d’enseignement

La situation dans laquelle des élèves ont pour langue première la langue enseignée comme langue étrangère est évoquée dans les plans d’études cadre régionaux à travers la question de l’hétérogénéité (voir chapitre «Grundlagen» dans le Lehrplan 21, le Plan d’études romand, «Finalità della scuola dell'obbligo ticinese» dans le Piano di studio della scuola dell’obbligo ticinese). La préoccupation de donner à chaque élève la possibilité de réaliser les progrès dont il est capable se retrouve dans tous les plans d’études. Les divers moyens d’enseignement des langues étrangères fournissent en outre des idées et des documents permettant de réaliser la différenciation interne.

Consultez les références bibliographiques sous «Ce qu’en dit la recherche».

Tout l'exemple à imprimer

Lorsque la langue «étrangère» est la langue première des élèves: un projet pour les germanophones au Tessin (pdf)
Ce qu’en dit la recherche (pdf)

Cette page en: Deutsch Italiano

Dernière actualisation de cette page: 13.09.2019

Job