4 La 12e année linguistique

Degré
Cycle 1 Cycle 2 Cycle 3
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
Langue(s) français, adaptable à d’autres langues
Auteure Claudine Brohy

Une année à l’école dans une autre région linguistique

Pour tous les élèves, le terme de la scolarité obligatoire après onze ans passés sur les bancs de l’école représente tant un aboutissement qu’un commencement, ponctués par certains rites de passage. Faire un séjour d’une année en immersion totale dans une autre région linguistique avant d’amorcer une formation professionnelle ou gymnasiale est une tradition ancienne en Suisse; elle a été revitalisée par la formule de la 12e année linguistique.

Durant cette année, les élèves intègrent une classe de dernière année du degré secondaire inférieur (11e année de scolarité obligatoire) dans une autre région linguistique et suivent son programme en langue seconde/étrangère; il s’agit donc d’une immersion complète tardive. Si le domicile familial n’est pas trop éloigné de l’école hôte et que les moyens de communication le permettent, l’élève rentre tous les soirs dans sa famille. Dans les cas où le retour au domicile parental n’est pas possible, deux cas de figure se présentent. Si la famille d’accueil a un enfant qui effectue également une 12e année linguistique, il y aura un échange réciproque, les élèves vivent dans leurs familles d’accueil respectives de l’autre région linguistique durant la semaine et rentrent pour la fin de semaine et durant les vacances scolaires. Si ni le retour quotidien au domicile parental ni l’échange réciproque ne sont possibles, il reste une troisième variante, celle d’un séjour dans une famille d’accueil, ce qui nécessite une participation financière. Cette année scolaire en immersion totale peut s’effectuer dans les 26 cantons suisses; une convention intercantonale (Regionales Schulabkommen, RSA) règle les modalités. Un séjour dans une école secondaire italophone ou romanche constituerait assurément une expérience unique et permettrait de tirer parti du plurilinguisme suisse sans le réduire constamment à un bilinguisme français-allemand. Dans le canton de Fribourg, les élèves reçoivent en début d'année scolaire entre 15 et 20 leçons de soutien dans la L2 (soit en français, soit en allemand), financées par le canton (voir par ex. la brochure de 2011-2012).

Des apprentissages langagiers et culturels, mais aussi personnels

Cette année intercalaire constitue une solution transitoire intéressante parce que les élèves consolident et étendent leurs compétences linguistiques et culturelles dans différents domaines et contextes formels et informels et qu’ils gagnent en maturité et autonomie. Ils sont ensuite à même de faire des choix scolaires ou professionnels plus réfléchis. Elle permet de renforcer la confiance en soi, de découvrir une autre culture scolaire, et d’approfondir des matières scolaires non seulement dans une autre langue mais aussi sous un autre angle. Les bénéfices ne se limitent pas à l’élève en immersion: la famille et la classe d’accueil tirent également profit de cette situation pédagogique, comme le prouve le témoignage de Coralie Taramarcaz-Schaub (Fully, VS):

J’ai fait une 12e année linguistique à Hettiswil, petit village bernois. J’ai eu la chance de tomber dans une famille exceptionnelle, avec laquelle j’ai encore des contacts aujourd’hui, et de rencontrer des gens extraordinaires tant dans l’entourage de ma famille d’accueil qu’à l’école. Les élèves et professeurs ont été très accueillants et m’ont tout de suite intégrée. Tous faisaient l’effort de parler en bon allemand avec moi. Cette expérience m’a non seulement permis de gagner en autonomie (c’était la première fois que je quittais ma famille et j’ai dû apprendre à me débrouiller seule pour les trajets et la gestion de ma semaine), mais elle m’a aussi permis de faire mon collège en bilingue. Cette expérience m’a énormément apporté sur le plan personnel et professionnel.

Dans des cas spéciaux, une 13e année peut être effectuée, et il est aussi possible de choisir un type de classe plus exigeant. L’inscription de l’élève sera accompagnée d’une lettre de motivation d’environ cent mots. Le délai d’inscription est fixé dans les premiers mois de l’année pour l’année scolaire suivante, il est donc primordial que les établissements et les enseignantes et enseignants informent assez tôt les élèves de cette possibilité et qu’ils réservent un bon accueil à ces élèves.

Consultez les références bibliographiques sous «Ce qu’en dit la recherche».

Tout l'exemple à imprimer

Immersion totale au secondaire I: la 12e année linguistique (pdf)
Ce qu’en dit la recherche (pdf)

Cette page en: Deutsch Italiano

Dernière actualisation de cette page: 13.09.2019

Job